Après la pulvérisation, il est important de bien nettoyer et désinfecter le pulvérisateur utilisé afin qu’il soit prêt pour la prochaine utilisation. Si vous ne le faites pas, il est possible que les produits phytopharmaceutiques s’installent dans des endroits où ils ne sont pas souhaités, ce qui peut causer des dommages aux plantes. En bref : toujours nettoyer et désinfecter les pulvérisateurs après usage ! Nous vous expliquerons comment le faire au mieux.

L’importance du nettoyage du pulvérisateur

petit insecte nuisibleLe nettoyage du pulvérisateur présente plusieurs avantages. Tout d’abord, il est nécessaire pour le fonctionnement sans faille du pulvérisateur. Il permet également d’éviter les dommages causés par les pulvérisations, les résidus d’un produit phytosanitaire pouvant atteindre la plante de manière indésirable. Elle empêche également la contamination involontaire, qui se produit lorsque deux agents sont mélangés et qu’il ne faut pas les laisser entrer en contact l’un avec l’autre (avec toutes les conséquences que cela implique).

Éliminer le liquide résiduel

La cuve d’un pulvérisateur a toujours un fond de vidange, de sorte que la pompe peut en principe évacuer tout le liquide de pulvérisation. Toutefois, si vous avez versé trop de liquide de pulvérisation et qu’il reste du liquide dans la cuve du pulvérisateur après la pulvérisation, vous devez vider la cuve. Pour ce faire, vous devez diluer le liquide avec de l’eau provenant du réservoir d’eau propre et le pulvériser sur la plante (toujours à un endroit différent). Vous pouvez également vider le liquide de pulvérisation dans un incinérateur. Il ne faut jamais laisser la bouillie de pulvérisation s’infiltrer dans les eaux libres ou dans les égouts !